Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 17:52

 

Cérémonie du 5 décembre, canton du Grand Fougeray

 

Samedi 1 décembre s'est tenue la cérémonie de commémoration de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.

Malgré une météo peu clémente, les anciens combattants d’Afrique du nord et Soldats de France ainsi que de nombreux habitants du canton du Grand Fougeray se sont réunis à La Dominelais.

A 10h30, une cérémonie religieuse est célébrée par l’Abbé Yann Richard. Dès la sortie de l’église, sous une pluie battante,  les participants ont déposé une gerbe et  se sont recueillis devant le monument aux morts de la commune.

En raison des conditions météo, Monsieur Jean Eric Berton, maire de La Dominelais et M. Jahenny président de l’ACPG-CATM et citoyens de la paix ont procédé à la lecture des discours officiels dans la salle municipale.

Les participants ont été invités à partager le vin d’honneur offert par la municipalité de La Dominelais. En clôture de cette cérémonie, un repas réunissait de nombreux convives.

Michel L.

 

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 16:00
Deux idées de sortie à La Mézières (35)
Deux idées de sortie à La Mézières (35)

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 08:42
Le jeudi 13 décembre 2018, jour du dernier concert UNISSON de la tournée 2018.

le jeudi 13 décembre 2018, jour du dernier concert UNISSON de la tournée 2018.

 

Organisé avec le capitaine Patrick Bussard, coordonnateur des concerts Unisson auprès de l’officier général, commandant la Zone de Défense et de Sécurité Ouest, en partenariat avec le Centre franco-allemand de Rennes et la Ligue Ouest des clubs de Défense , soutenu par le Conseil régional et la ville de Rennes, ce concert sera donné par la Musique des Transmissions, sous la direction du chef de Musique de première classe, Sandra Ansanay-Alex.

Il se déroulera dans l’auditorium du Triangle (600 places), à Rennes, à partir de 20 h, et revêtira une double vocation. Il célébrera, à la fois, le 100e anniversaire de la fin de la Grande Guerre (1918-2018) et aura également pour objectif de collecter des fonds pour les familles des soldats blessés ou morts en service. Le prix unique des places est de 10 € et les billets seront à retirer, à partir de début novembre, soit au siège de la Ligue Ouest des Clubs de la Défense (en face l’entrée du quartier Margueritte, 2 rue Maréchal Galliéni, 35200 Rennes), soit  au Centre franco-allemand de Rennes (35 rue Saint-Melaine, Rennes).

Le programme comprendra des œuvres de compositeurs français, britanniques, allemands et américains. Lors des cérémonies commémoratives de novembre 2018     

 

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2018 5 16 /11 /novembre /2018 05:18
Jules le poilu, l’infirmière et Augustine, épouse du poilu, lâcher de pigeons pat Philippe.
Jules le poilu, l’infirmière et Augustine, épouse du poilu, lâcher de pigeons pat Philippe.

Jules le poilu, l’infirmière et Augustine, épouse du poilu, lâcher de pigeons pat Philippe.

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 19:01
Le 11 novembre au Grand-Fougeray

100 ans déjà que fut signé à la clairière de Rethondes, l’armistice mettant ainsi, un terme à la première guerre mondiale.

Dans notre mémoire collective, cette folie meurtrière sera à jamais gravée. 1,4 million de Français perdent la vie, sans oublier les blessés, les mutilés atteints dans les chairs et dans les esprits.

Afin d’entretenir le souvenir des poilus ayant donnés leur vie  pour la France,  de nombreux  fulkériens  se sont réunis devant le monument aux morts ce dimanche 11 novembre 2018.

Les enfants présents aux côtés des anciens combattants ont déposés une rose à l’annonce de chaque nom gravé sur le monument. La présence des jeunes confirme la préservation du devoir de mémoire.

L’association des anciens combattants-AFN, soldats de France et d’OPEX a déposé une gerbe en présence des élus locaux et des représentants de la gendarmerie nationale.

 Bernard Chauvin, Maire du Grand Fougeray, Robert Théguel, Président des Anciens Combattants-AFN, Soldats de France et d’OPEX de la section locale ont respectivement lu, les messages dédiés aux victimes de la Grande Guerre.

Une lettre d’un poilu à ses parents écrite le 11 novembre 1918, a été lue par Roger Davené, membre de l’association.

Le président a rendu hommage à Gérard Soulas, décoré de la médaille militaire lors de la commémoration de l’Armistice à Rennes, ce samedi.

En clôture de cette cérémonie, la fanfare de Messac a interprété  "la Marseillaise".

L’ensemble des participants s’est retrouvé autour du vin d’honneur offert par la municipalité.

 

Michel L.

Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray
Le 11 novembre au Grand-Fougeray

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 17:47
Les autorités civiles, militaires et religieuses.

Les autorités civiles, militaires et religieuses.

Dimanche matin, à Pipriac, s’est déroulé la commémoration du 100ème anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale.

 

Cette commémoration a commencé, sous la présidence de Gilles Cadoret, par un défilé de la Mairie au monument aux morts par les porte-drapeaux, les sapeurs-pompiers de Pipriac, les officiels Mrs Pichot, conseiller départemental, Bouvier maire, les Anciens Combattants, suivi des enfants des écoles La Providence et Jean de La Fontaine ainsi que des collégiens de Saint-Joseph.

Pendant la commémoration, les soldats de Pipriac tombés pour la France et inscrits sur le monument aux morts ont tous été cités pour les quatre années de guerre par les enfants des écoles et du CMJ.

La chorale du collège Saint-Joseph accompagné de leur professeur Mme Buratti a chanté le chant « Verdun on ne passe pas ». Des poèmes, textes, lettres et histoires de certains soldats ont également été évoqué tout au long de la commémoration. Cette première partie s’est conclue par le retentissement du glas suivi de la messe donné par le Père Adoko.

A la fin de la messe, après la lecture de l’acte de reddition et la sonnerie du cessez-le-feu, les cloches de l’église ont sonné à toute volée comme le 11 novembre 1918 puis le chant « La paix sur Terre » par les enfants. Ensuite, s’est déroulé la cérémonie officielle au monument aux morts avec dépôt de gerbes, levé des couleurs par un gendarme et un sapeur-pompier, annonce des 3 militaires Morts pour la France depuis le 11 novembre 2017 par le lieutenant Louis, la Marseillaise et a été chantée par la chorale du collège.

Une commémoration à la hauteur du sacrifice des Combattants de la Grande Guerre grâce à l’implication des écoles, collège, CMJ, Sapeurs-Pompiers, Municipalité et tous ceux qui ont œuvré à la réussite de cette journée qui restera gravée dans les mémoires.

Cette commémoration a rassemblé environ 150 personnes au monument aux morts, une première à Pipriac pour ce genre d’évènement.

 

Un grand merci à toutes et à tous.

 

Nathalie C.

Photos René S.

Elèves des écoles primaires, collégiens, CMJ, Sapeurs-Pompiers, Gendarmerie, fanfare tous rassemblés et unis pour honorer la mémoire des Combattants de 14/18 et les Morts pour la France.
Elèves des écoles primaires, collégiens, CMJ, Sapeurs-Pompiers, Gendarmerie, fanfare tous rassemblés et unis pour honorer la mémoire des Combattants de 14/18 et les Morts pour la France.
Elèves des écoles primaires, collégiens, CMJ, Sapeurs-Pompiers, Gendarmerie, fanfare tous rassemblés et unis pour honorer la mémoire des Combattants de 14/18 et les Morts pour la France.
Elèves des écoles primaires, collégiens, CMJ, Sapeurs-Pompiers, Gendarmerie, fanfare tous rassemblés et unis pour honorer la mémoire des Combattants de 14/18 et les Morts pour la France.

Elèves des écoles primaires, collégiens, CMJ, Sapeurs-Pompiers, Gendarmerie, fanfare tous rassemblés et unis pour honorer la mémoire des Combattants de 14/18 et les Morts pour la France.

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 17:08
Forte mobilisation à NOYAL CHATILLON pour commémorer le 11 novembre 1918.

Comme dans la plupart des communes françaises, la population castelnodaise s'est déplacée en nombre ce 11 novembre pour commémorer le centième anniversaire de l'armistice de 1918 et rendre hommage aux morts de toutes les guerres. A l'issue de la messe célébrée en l'église Saint Martin, plus de trois cents personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade du Souvenir pour la cérémonie civile mise en œuvre par notre UNC en liaison avec la municipalité. Après les honneurs faits aux Drapeaux et les discours de Pierre GARNIER (président de l'UNC locale) et Annie COENT (adjointe au maire en charge des problèmes de défense ), les deux derniers survivants anciens combattants de la Guerre 39/45 ont été invités à se joindre aux officiels pour le dépôt de gerbes aux monuments aux morts. Un long moment de silence a été observé après le rappel du nom des morts figurant sur ces monuments. Puis les enfants des deux écoles primaires de la commune, qui doivent être félicités avec leurs professeurs pour leur investissement, ont lu des lettres de poilus et des extraits de poèmes avant de déposer chacun une fleur devant les monuments aux morts.

A l'issue de la cérémonie officielle l'assistance s'est rendue en cortège à l'Espace Louis TEXIER pour assister à un concert "intergérationnel" d'hommage donné par les enfants de l'Ecole de Musique, les enfants des deux écoles primaires des résidants de l'EHPAD de la Budorais. Le public a chaleureusement  applaudi les diverses prestations et s'est retrouvé pour le vin d'honneur offert par la municipalité.  

Cette journée de commémoration s'est prolongée par le banquet annuel de l'UNC auquel  92 personnes s'étaient inscrites et qui s'est déroulé jusqu'en début de soirée dans une ambiance chaleureuse et fraternelle.    

 

Louis LE BIHAN, secrétaire de l'association 

Forte mobilisation à NOYAL CHATILLON pour commémorer le 11 novembre 1918.
Forte mobilisation à NOYAL CHATILLON pour commémorer le 11 novembre 1918.

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 16:08

Photos de Georges T.

11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo
11 novembre 2018 à Saint-Malo

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 05:32

Il y a cent ans, les cloches de nos églises sonnaient aussi comme aujourd’hui, dans toutes les villes et tous les villages, pour annoncer l’Armistice.

Les combattants et les civils saluaient une victoire très chèrement acquise par notre PATRIE : 1 400 000 militaires morts, autant d’invalides gravement handicapé et dix départements dévastés.

Cette victoire est celle d’un peuple qui est resté unis dans les épreuves et d’alliés qui ont su taire leurs différences dans les moments difficiles.

Cette victoire rend à la France l’Alsace et une partie de la Lorraine perdue en 1871. Les français espèrent que le nouvel ordre International instauré par les traités apportera la paix en Europe. Nous savons aujourd’hui qu’elle n’a pas duré vingt ans.

Depuis quatre années, que nous célébrons le 11 novembre en nous souvenant des combats meurtriers. Souvenons-nous aujourd’hui de ceux que l’on nomme « les POILUS ». Ils ont été des millions, puis ils furent des milliers, devinrent des centaines, puis des dizaines et depuis 15 ans ils ne sont plus là comme témoins vivants.

On les habilla en rouge, on les changea en bleu, celui de l’horizon, et quand ils devinrent cibles de balles meurtrières, le kaki les transforma en couleur terre

Leur quotidien dans les tranchées ! Ils ne le racontèrent que très difficilement.

Leur quotidien dans les tranchées, c’est la boue qui recouvre tout d’une pellicule jaunâtre et gluante.

Leur quotidien dans les tranchées, c’est le royaume des odeurs ou celle des cadavres se mélange à celle des médicaments. C’est aussi celle de la popote ou l’on réchauffe la soupe aux pois que les cuistots ont ramenée de l’arrière entre deux explosions.

Leur quotidien dans les tranchées, c’est aussi l’amitié qui les unit. Les parties de cartes, comme au bistrot du coin.,

Leur quotidien dans les tranchées, c’est aussi la lettre écrite à la lumière tamisée de la bougie. L’écriture était belle. Les mots simples. La plume marquait les pleins et les déliés. Les moments heureux revenaient en mémoire

Quelle grandeur de cacher sous la plume, sa souffrance quotidienne pour ne pas faire souffrir sa lectrice angoissée.

C’est vrai qu’ils furent grands, quand propres et rasés, boiteux et fatigués, ils défilèrent devant les foules en liesse, eux, les anonymes devenus les héros du jour.

Les images d’archives vous ont fixé pour l’éternité.

Alors, en ce jour du centenaire de l’armistice qui a mis fin à cette guerre qui aura endeuillé tant de familles, nous nous retrouvons devant ces Monuments construits à votre gloire.

Nous restons en admiration devant l’exemple que vous nous avez donné et qui doit être transmis. Vous méritez notre respect, notre affection.

Aujourd’hui, alors que d’autres périls nous menacent, les sacrifices de nos Poilus nous rappellent qu’il faut demeurer unis comme ils l’ont été au front et aujourd’hui, comme hier, au niveau international, l’union fait la force.

Allez, POILU, nous t’admirons en cette année 2018. Repose en PAIX, là ou le bruit de l’obus ne dérange plus, ou le rat ne court plus à tes pieds.

Tu as été grand, tu le resteras dans nos cœurs et dans nos esprits.

Notre souhait en ce Centenaire est que l’on n’oublie jamais la grandeur de ton sacrifice et qu’en aucun moment on n’oublie que tu nous as sauvés.

Au revoir chers anciens ! Honneur de notre Patrie !

11 Novembre 1918 11 Novembre 2018

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 06:43
17 novembre, journée mémorielle au cinéma Manivelle à Redon,
17 novembre, journée mémorielle au cinéma Manivelle à Redon,
17 novembre, journée mémorielle au cinéma Manivelle à Redon,

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'unc35
  • : Toutes les actualités et les nouvelles des associations de l'UNC (Union Nationale des Combattants) d'Ille-et-Vilaine.
  • Contact