Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 07:21

Extrait de la présentation des OPEX-Soldats de France lors d'un carrefour d'arrondissement en 2010

 

En 1929, a lieu la création des "Jeunes de l'UNC".

En 1933, l'UNC décide de s'adjoindre la jeunesse qui partage le même esprit et poursuit le même but, sous le nom de "Jeunes de l' Union Nationale des Combattants". D'ailleurs, dans un prochain numéro de notre journal, vous pourrez en savoir plus. 

Dans l'annuaire du Groupe de l'UNC d'Ille-et-Vilaine datant de 1937, on peut lire qu'au 15 octobre 1936, l'UNC de notre département compte 289 sections avec 25 300 membres et 32 sections de Jeunes, fortes de 1 000 adhérents. 

Les "Soldats de France", eux, ont été crées officiellement le 18 juin 1976 et possèdent alors leurs propres statuts, parrainés par l'UNC AFN jusqu'en 1997, date à laquelle les "Soldats de France" deviennent partie intégrante de la famille UNC. (Pour mémoire, les AFN, crée en 1959, ne fusionne qu'en 1985 avec l'UNC.) 

Aujourd'hui l'appellation "Soldats de France-nouvelles générations" tend à disparaître pour devenir "Soldats de France-OPEX", (OPEX signifiant opération extérieur). 

Les "Soldats de France et les OPEX" ne doivent pas être dissociés car c'est dans un même esprit qu'ils adhèrent aux valeurs de l'UNC. Certes les OPEX sont des combattants qui, comme leurs aînés ont des droits auxquels un Soldat de France ne peut et ne doit sous aucun prétexte prétendre.

Le "Soldat de France" à défaut d'avoir combattu sur le terrain doit mener un combat quotidien pour la liberté, la mémoire et la vérité. 

Oui, le combat des "Soldats de France-OPEX", est avant tout un combat moral. Combat des idées, par la droiture et par la solidarité humaine.

Combat pour la mémoire des Anciens Combattants, qui se sont battus pour les valeurs de liberté, de fraternité, de solidarité, et les valeurs patriotiques.

Combat pour la vérité Historique.

Combat aussi pour conserver et accroître les droits de tous les Anciens Combattants y compris les OPEX. 

Aujourd'hui, les "Soldats de France-OPEX" doivent être prêts à prendre le relais des Anciens d' AFN afin de continuer le combat, non pas armé mais moral.

Leur succéder, quand le moment sera venu, aux différents postes de responsabilités de nos associations.

Succéder en ayant appris aux cotés du Président et des autres membres du bureau les différentes fonctions qu'ils auront à assurer le moment venu et surtout choisi par les Anciens Combattants d'AFN. 

Adhérer à l'UNC, c'est avant tout adhérer aux idées que défend et a toujours défendu l'UNC depuis sa création, je n'y reviendrai pas car vous les connaissez tous. 

Aussi, soyons vigilants sur ces adhésions, ne recrutons pas pour avoir du monde aux voyages et différentes fêtes, même si ce sont des moments d'échange bien conviviaux et agréables, notamment entre générations.

Mais recrutons avant tout des gens qui seront à nos côtés aux cérémonies, qui seront à nos côtés dans les moments difficiles, et solidaires, et surtout dévoués à la cause du monde combattant. 

Recrutez avec le sourire, et gardez-le .Accueillez les "Soldats de France-OPEX" comme vos camarades. Allez vers eux, car bien souvent eux n'oseront pas aller vers vous.      

Enfin, si autour de vous il y a des personnes qui ne comprennent pas pourquoi on est "Soldats de France" (voire sont contre), les OPEX ont quelques fois plus de chance d'être acceptés, demandez à ces personnes ce qu'ils font pour la mémoire de ceux et celles qui se sont battu pour la France et ses idées.

Demandez leurs ce que représente pour eux un Monument aux Morts, ou les trois couleurs qui flottent sur nos Mairies ou au dessus des cimetières Militaires.

Leur silence nous donnera raison de vouloir continuer votre action.

Et dites leur aussi cela : il y avait dans un cimetière une tombe totalement abandonnée, aussi plate et égravillonnée qu'une allée, Tous ceux qui avaient un proche enterré dans le coin marchaient sur cet emplacement. Jusqu'au jour ou  la mairie, voulant récupérer les emplacements délaissés, signale qu'un Soldat "Mort pour la France" était inhumé là !!! Même le vieux cahier qui servait pour le cimetière n'en disait guère plus. Plus personne ne s'en rappelait, plus de famille pour se souvenir.

Par recoupement, après de longues recherches, aujourd'hui ce Soldat a une belle tombe digne d'un Héros, comme celle de ses frères d'armes morts et inhumés dans les carrés militaires et comme devraient en avoir une tous ceux qui sont Morts pour la France durant les guerres qu'a connu notre pays au cours du 20 ème siècle. 

Alors, si même des tombes de Soldats morts aux combats sont aujourd'hui totalement à l'abandon, que restera-t-il de la mémoire de ceux qui ont eu la chance d'en revenir ? 

Dites à ceux qui ne comprennent pas les "Soldats de France", que nous sommes là pour faire mémoire de toutes celles et tous ceux qui sont Morts pour la France, mais encore plus se souvenir et soutenir ceux qui sont rentrés en laissant leur jeunesse à Verdun, dans les stalags, les rizières d'Indochine ou dans le Djébel et ceux qui aujourd'hui encore, des petits gars de France, croient  en des idées qui les font se battre en Afghanistan et ailleurs dans le monde. 

Les "Soldats de France" sont là, pour que le mémoire du  monde combattant soit toujours vivante,    

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'unc35
  • : Toutes les actualités et les nouvelles des associations de l'UNC (Union Nationale des Combattants) d'Ille-et-Vilaine.
  • Contact