Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2020 7 16 /08 /août /2020 08:47

La famille de Claude TREBON, adhérent à l’UNC depuis 1971 et à la section de St Malo depuis son arrivée dans cette belle ville, a payé un lourd tribut à la nation durant la 1ère guerre mondiale.

 

Le grand-père paternel de Claude, François TREBON, né en 1844, cultivateur à Moulins (Ille et Vilaine), et son épouse Marie-Rose ont eu 13 enfants dont 7 garçons, 11 ayant survécu à la naissance. Il est décédé en juillet 1914, peu avant le début des drames qui vont frapper sa famille.

 

Sur les 7 garçons, 5 ont été mobilisés pour la guerre de 1914-1918 :

 

-François TREBON fils, né en 1881, instituteur et père de 3 enfants a été mobilisé au 269ème Régiment d’Infanterie de Nancy, a servi comme brancardier et a été tué à l’ennemi en septembre 1915.

-Pierre TREBON, né en 1887, charpentier, a été mobilisé au 58ème Régiment d’Artillerie à Coetquidan. Il a survécu aux affres de la guerre.

-Joseph TREBON, né en 1890, agriculteur, a fait son service au 124ème Régiment d’Infanterie à Laval puis a été mobilisé dans ce même régiment. Il a subi une première blessure en septembre 1914 et a été soigné à l’hôpital de St Malo. A la suite d’une deuxième blessure très grave en mars 1915, il a passé plus de 3 mois à l’hôpital de Vitry le François et à Narbonne.

-Henri TREBON, né en 1891, cuisinier, a été mobilisé le 01 août 1914 come soldat au 124ème Régiment d’Infanterie à Laval. Il a été déclaré disparu le 15 septembre 1914 dans l’Aisne.

-Hyacinthe TREBON, père de Claude, né en 1896, agriculteur chez ses parents, a été mobilisé en mars 1915 au 117ème Régiment d’Infanterie au Mans, muté au 104ème Régiment d’Artillerie puis libéré en septembre 1919. Envoyé en novembre 1918 en occupation en Allemagne, il a gardé de nombreuses séquelles de cette période de guerre (tympan crevé, gaz et grippe espagnole) mais est revenu ensuite sur ses terres natales.

 

Le grand-père de Claude TREBON a aussi perdu 2 de ses cousins, tués à l’ennemi en 1915.

 

Depuis plusieurs années, Claude a noté  et détaillé par écrit les riches heures du passé militaire de sa famille et l’UNC St Malo lui est reconnaissante de lui avoir ouvert ses archives.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'unc35
  • : Toutes les actualités et les nouvelles des associations de l'UNC (Union Nationale des Combattants) d'Ille-et-Vilaine.
  • Contact